vendredi 25 septembre 2015

DIY : tutoriel amanite tue-mouches en feutrine

Après le tutoriel pour les lutins en feutrine (ici), voici le tutoriel pour réaliser une amanite tue-mouches, qui a trouvé sa place sur notre table d'automne, mais que je destine à une autre utilisation très prochainement, je vous raconterai tout cela.


1. Matériel

- feutrine pas trop rigide (la mienne a été achetée chez Cultura en rouleaux) : rouge et blanche ou beige
- du fil DMC (du mouliné spécial 25) : 2 couleurs ton sur ton, donc rouge et blanc ou beige
- du kapok ou une autre matière pour le garnissage
- du papier pour vos gabarits
- une aiguille
- des épingles
- un pistolet à colle
- une paire de ciseaux

2. Réalisation

Réaliser dans un premier temps le chapeau du champignon. Pour cela tracer puis découper dans la feutrine rouge un disque de la taille d'un bouchon de bouteille de lait d'un litre.


Procéder ensuite de la même manière avec un autre bouchon de plus petit diamètre pour découper un disque, cette fois dans la feutrine blanche. Puis plier ce disque en deux pour y découper avec une paire de ciseaux un trou central.


Coudre ensuite les deux disques ensemble au point de feston surjeté, le tutoriel en vidéo est ici. Attention le disque rouge étant plus grand que le blanc, il y a un surplus de feutrine à coudre, qu'il faut bien répartir sur l'ensemble, au risque de se retrouver avec un pli de feutrine rouge sur la fin. Pour me faciliter la tache, j'ai disposé des épingles en différents endroits pour bien placer les deux morceaux de feutrine.



Garnir le chapeau de kapok. On obtient bien un dôme.


Dessiner dans un premier temps le "patron" du pied, la base doit être plus large. La taille du patron dépend du diamètre du chapeau. Faire en sorte que le pied soit proportionné au chapeau. Déposer le gabarit sur la feutrine puis la découper.



Plier le morceau de feutrine dans le sens de la longueur et coudre la feutrine ainsi pliée au point de feston surjeté. Faire un point relativement serré pour que le garnissage ne ressorte pas par la couture. La couture fera un léger bourrelé.



Découper un cercle dans de la feutrine blanche (environ de la taille d'une pièce de 2 centimes pour mon champignon)


Poser le disque en feutrine sur la base du pied du champignon et les coudre ensemble au point de feston surjeté


Garnir le pied de kapok ou autre matière à votre disposition. Le pied de mon champignon étant très étroit, j'ai poussé le garnissage à l'aide d'une tête d'épingle pour qu'il y en ait bien partout.


Découper un second disque de feutrine blanche (légèrement plus petit que le premier) et y faire également un trou au centre. Faire passer le pied du champignon dans le trou (celui-ci doit donc être de la même taille que le diamètre du pied).



Déposer de la colle chaude dans le chapeau du champignon et y coller le pied (le second disque blanc reste pour l'instant éloigné du chapeau.


Une fois le pied fixé, disposer de la colle autour du pied et remonter la collerette (en fait appelé anneau en botanique) jusqu'à la jonction entre le pied et le chapeau.


Attention, celle-ci ne doit pas être collée complètement, mais uniquement autour du pied.


Pour le dessus du chapeau, deux possibilités : coller des petits cercles de feutrine blanche à la colle chaude ou faire quelques points au fil blanc.

Bonne réalisation et n'hésitez pas à me poser des questions si besoin ^_^





 

2 commentaires:

  1. Magnifique ! Moi qui n'ai jamais cousu de ma vie, j'aimerais essayer. Mais il me faudra une journée devant moi !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :-) Ca ne me demande pas 5 minutes non plus !! Je t'atone pas mal.

      Supprimer