mercredi 25 novembre 2015

Petite sélection de jeux de société

Ces dernières semaines nous avons eu l'occasion de jouer à différents jeux de société, alors j'ai eu envie de vous partager nos coups de cœur. Et puis Noël approchant si ça peut donner des idées, tant mieux !
Nous jouons souvent. D'abord parce que j'aime jouer, et parce que Grand Louveteau montre un intérêt croissant pour les jeux de société.
Je vous propose donc ici ma petite sélection de jeux pour différents âges. Elle n'est évidemment pas exhaustive, parce que vous ne trouverez que des jeux auxquels j'ai eu l'occasion de jouer, avec mon Louveteau ou d'autres enfants. Il n'y a pas que nos coups de cœur. Certains des jeux auxquels mon fils n'accroche pas plairont peut-être à vos Louveteaux.


1. Premiers jeux :

Les premiers jeux auxquels nous avons joué avec Grand Louveteau sont des jeux de mise en paire, avec les lotos :

Mon premier Loto des animaux, Djeco (ici)
Loto Les 4 saisons, Djeco (ici)

Outre l'intérêt de la mise en paire, la difficulté pour Grand Louveteau a été d'accepter de piocher sans être tenté de jeter un petit coup d'œil au passage (!) et d'attendre son tour !

Puis il y a eu les premières parties de Memo. J'adorais ce jeu quand j'étais petite et j'aime toujours autant ! Dans un premier temps nous n'avons mis que quelques paires (je crois que nous avons commencé avec 4 paires) puis nous avons augmenté progressivement. A bientôt 4 ans il est capable maintenant de jouer avec un jeu complet, soit jusqu'à 27 paires. Il est encore un peu difficile pour lui de se limiter à ne retourner que 2 cartes à la fois ^_^ mais on sent que sa mémoire visuelle s'affute de plus en plus.

Memo, Djeco (ici)

Les pièces de celui-ci sont en bois, donc moins fragiles pour les petites mains. Ce jeu compte 16 paires.

Memo photo, Diset (ici)

C'est un Memo que nous avons reçu en cadeau lors d'une commande, je ne sais plus trop où. Les photos sont très belles et Grand Louveteau, qui aime beaucoup les animaux, l'a très vite adopté. Nous l'avons dans un premier temps utilisé pour faire des mises en paire en colonne et c'est maintenant celui auquel nous jouons le plus. Il compte 27 paires.

J'ai également investi dans celui d'Hervé Tullet.

Un mémo, Hervé Tullet,
Bayard jeunesse (ici)

Il est pour l'instant un peu complexe pour Grand Louveteau en tant que Memo classique. Il peut par contre être détourné : faire, entre autres, des mises en paire ou des routes et chemins pour les voitures ou pas.

Dans le lit de Papa et Maman c'est encore mieux !



Nous avons également des jeux de dominos avec des animaux mais qui n'ont jamais franchement séduit mon Grand Louveteau.

Domino, Educa

2. Jeux de coopération

Pour mettre les jeunes enfants en contact avec les jeux de société, les jeux de coopération sont vraiment parfaits. Tous les joueurs jouent ensemble contre un "adversaire" commun. L'intérêt majeur est de dédramatiser le fait de perdre et de laisser de côté l'aspect compétition.
Chez nous c'est clairement ce jeu qui a remporté le plus grand succès :

Premier verger, Haba

Le principe est simple : il faut remplir le panier de tous les fruits du verger avant que le corbeau n'y entre. S'il arrive avant que tous les fruits aient été récoltés, c'est lui qui gagne et tous les joueurs perdent. Pour cela on lance un dé : si on tombe sur un cercle de couleur, on met le fruit correspondant dans le panier, si on tombe sur le corbeau, on le fait avancer d'une case sur le chemin qui mène au verger. Lors des premières parties auxquelles nous avons jouées, Grand Louveteau s'étant pris d'affection pour le corbeau, il était triste quand nous gagnions ^_^
Les plus de ce jeu par rapport à un autre jeu de coopération : les fruits sont assez gros et donc faciles à attraper pour les petites mains et on peut aussi s'en servir pour jouer à la marchande ou à la dînette.

Nous avons également celui-ci :

Chut, Coco !, Haba

Je ne rentre pas dans les détails, vous trouverez un article complet sur le blog de Soline S'éveiller et s'épanouir de manière raisonnée.
Je vous donne juste un retour d'expérience : ce jeu est un peu plus compliqué que Premier Verger, à proposer peut-être un peu plus tard. Il y a une petite installation en carton à assembler à chaque fois que l'on veut jouer, elle a tendance à s'abîmer et n'est pas très facile à monter pour les petites mains. Ce petit détail n'empêche pas de jouer malgré tout. Pour la petite anecdote, nous avions perdu une des pièces du jeu. J'ai envoyé un mail à Haba qui nous l'a envoyée en quelques jours, sans demander aucun frais. C'est assez rare pour être souligné !

3. Jeux de rapidité

Evidemment, la rapidité n'est pas le seul critère de ces jeux mais il fallait les classer par catégories pour plus de lisibilité, j'ai opté pour celle-là.

Little observation, Djeco

La règle est très simple : on dispose les papillons sur la table, l'un des joueurs lance les 2 dés. Au plus rapide à présent d'attraper le bon papillon : celui qui réunit les 2 couleurs désignées les dés. En échange, il reçoit un jeton. Le premier à avoir 5 jetons gagne la partie.
Il existe d'autres jeux dans cette collection, dont j'ai toujours entendu du bien mais que je n'ai jamais eu l'occasion de tester.

Dans notre ludothèque, on trouve également le Dobble, qui allie rapidité et discrimination visuelle mais pour l'instant, Grand Louveteau n'y montre qu'un intérêt mineur. Personnellement, j'adore ce jeu (la version classique) qui peut me rendre totalement hystérique ^_^


Dobble chiffres et formes, Asmodee

Autre jeu qui allie discrimination visuelle et rapidité : le Lynx, mais nous avons pour l'instant supprimé l'aspect rapidité et l'utilisons donc comme un "Cherche et trouve".

Le Lynx, Educa

 4. Petits jeux à emmener partout

Bisous Dodo, Djeco

Ce petit jeu n'a pas rencontré de succès auprès de Grand Louveteau. Il ne le prend jamais, contrairement aux autres jeux de cette collection que nous avons dans notre placard.
Il a pourtant de jolis atouts. C'est un jeu tout mignon où l'on partage à la fin un petit moment de rigolade toute douce, puisqu'une fois le petit garçon ou la petite fille couché, le meneur du jeu prodigue à l'autre joueur toutes sortes de bisous et petites chatouilles ou chante une chanson, en fonction des cartes récupérées par l'enfant.

Navy Family, Djeco

Là par contre, gros succès. Un jeu de 7 familles, me direz-vous, un de plus ! Non, celui-ci est vraiment adapté pour les plus jeunes. Il n'y a que 4 membres par famille : le père, la mère, la fille et le fils. Un petit drapeau différent pour chaque famille en haut des cartes permet à l'enfant d'identifier facilement les familles. Au bas de chaque carte, les différents membres sont représentés. Il est donc plus facile pour l'enfant de retrouver celui ou ceux qui lui manquent.


 
 


Un jeu du Mistigri, dont la victoire n'est que le fruit du hasard, mais auquel nous jouons de temps en temps et qui se démarque des autres par ses magnifiques illustrations !
 
Bata-waf, Djeco
 
BataPuzzle, Djeco
 
Deux jeux de bataille revisités pour être accessibles aux plus jeunes. Grand Louveteau, fan de puzzles aime plus particulièrement BataPuzzle puisque le but est, comme son nom l'indique, de reconstituer un PUZZLE !
 
5. Jeux de société à partir de 2 joueurs
 
Coocoo, oxybul

Voici un jeu à avoir absolument dans sa ludothèque. En plus des éclats de rire garantis quand tout s'écroule, il permet à l'enfant de travailler la coordination main-œil et la notion d'équilibre. Ce jeu a aussi l'avantage de pouvoir se jouer tout seul.


Un autre jeu de chez Oxybul qui a remporté du succès chez nous. Le but est simple : le premier joueur qui a enfilé sur sa chenille 6 formes a gagné. Pour cela, deux dés sont à lancer. Le premier indique une forme et le second une couleur. Le joueur doit donc prendre parmi toutes les pièces à sa disposition celle qui regroupe la forme et la couleur indiquées par les dés.

Rondo vario, Oxybul

Tout en jouant l'enfant travaille donc la reconnaissance des formes, des couleurs et la motricité fine. Les petites chenilles avec leur extrémité en bois sont d'ailleurs parfaites pour les premières activités d'enfilage de perles puis des tris de formes et de couleurs, comme ici :

 

Un jeu totalement différent à présent :

Vite ! Cachon-nous !

La passion de Grand Louveteau pour les loups n'est plus à démontrer. Je n'ai donc pas longtemps hésité pour ce jeu, qui a en plus le mérite de se différencier des autres jeux que nous avions. Mon objectif au moment de l'achat était de trouver un jeu où Grand Louveteau allait s'amuser (je trouvais tous nos jeux de société relativement "sérieux"). Objectif atteint ! On installe sur la table (ou par terre !) les différents éléments en carton : une table un lit, une bassine, un poêle, ... Un des joueurs endosse le rôle du loup et se munit pour cela de la marionnette à doigt. Les autres joueurs, devenus chevreaux doivent se cacher sous l'un des éléments en carton pendant que le loup compte jusqu'à 10, en espérant ne pas se faire attraper ! Moment de panique et d'excitation garanti chez les jeunes joueurs. Meilleur est le loup dans son rôle de bête féroce (et là mon mari excelle ^_^) meilleur sera l'effet sur les enfants. Pas de loup pour Grand Louveteau pour l'instant, encore un peu impressionné je crois !

L'escalier hanté, Gigamic
 

Notre toute dernière acquisition. Avec la découverte récente d'Halloween et de son monde peuplé de personnages plus ou moins sympathiques, Grand Louveteau aime beaucoup ce jeu. Le principe est simple. Au début de la partie chaque joueur se dote d'un pion de couleur qu'il doit faire avancer le long de l'escalier hanté à l'aide d'un dé. Le premier arrivé tout en haut a gagné. Rien de bien extraordinaire me direz-vous ! Oui, sauf que le dé dispose de 4 facettes numérotées de 1 à 4 et de deux facettes sur lesquelles est représenté un fantôme. Lorsqu'un joueur lance le dé et tombe sur un des deux fantômes, son pion de couleur se transforme alors en fantôme. Et c'est là que ça devient plus compliqué ! Les fantômes sont identiques en tous points, à l'exception d'une pastille de couleur, dessinée sous chaque fantôme (couleur qui correspond à celle du jeton initialement choisi par le joueur). Et il est formellement interdit de soulever le fantôme pour savoir de quelle couleur est la pastille. Ainsi, une fois que tous les jetons se sont transformés en fantôme il est indispensable de se souvenir de la position exacte de son fantôme, sous peine de faire gagner un adversaire ! Pour corser le tout, lorsque tous les jetons sont devenus fantômes et que le dé indique un fantôme, le joueur qui l'a lancé intervertit deux fantômes de son choix sur le plateau. Le Grand plaisir de Grand Louveteau : que son jeton devienne fantôme, tant pis pour la difficulté que cela induit ^_^
 

La pyramide des animaux, Haba

Comme toujours chez Haba, la qualité du matériel est irréprochable. Un autre jeu d'équilibre mais destiné aux enfants un peu plus grands. Les pièces sont plus complexes à poser que sur le clown d'Oxybul et il faut également ajouter le respect des consignes données par le dé.

6. Et pour finir ...

Quelques jeux de sociétés auxquels j'ai eu l'occasion de jouer mais jamais avec Grand Louveteau et qui sont sur ma liste (dans l'un de mes innombrables petits carnets ^_^)

Viva Topo !, Matagot


Pique plume, Gigamic



Le Labyrinthe magique, Gigamic

Bon ce jeu sort un peu du cadre de cet article, car il est trop compliqué pour Grand Louveteau pour l'instant mais j'ai trouvé très sympa d'y jouer alors je vous en parle ici en quelques mots.
Ce dernier mise sur la mémoire des joueurs qui doivent circuler au milieu d'un labyrinthe dont ils ne connaissent pas l'emplacement des murs (s'ils sont visibles sur la photo, ils sont en fait dissimulés sous le plateau pendant la partie). Le but est de progresser sur le plateau et d'atteindre, le premier, le symbole représenté sur un jeton préalablement tiré au sort. Les joueurs déplacent leur pion (tout en respectant certaines règles de déplacement) en le faisant glisser sur le plateau : lorsqu'un joueur se cogne contre un mur, la bille, qui se trouve sous le plateau et qui est aimantée au pion, tombe. Le joueur doit alors repartir du point de départ.

Camelot Jr, Smart Games

Ce jeu sera sous le sapin le 25 décembre et c'est Elsa du blog Où es-tu Coquelipop ? qui en a parlé sur sa page Facebook il y a quelques semaines. Le but : que le prince retrouve sa princesse ^_^. Pour cela il faudra faire travailler sa logique. On y joue seul, mais rien n'empêche de se confronter aux défis à deux ! J'ai testé et j'aime beaucoup le principe des défis avec difficulté croissante. Je vous avoue que je me suis un peu cassée la tête sur les derniers (et donc les plus complexes). Les pièces en bois sont en plus de très bonne qualité !

Amusez-vous bien !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire