lundi 26 octobre 2015

DIY : maison de sorcière (ou de qui vous voudrez !) en feutrine

Après avoir découvert de magnifiques petites maisons en laine cardée ici :


j'ai eu envie de ma lancer moi aussi. Mais comme je ne maîtrise absolument pas cette technique, j'ai utilisé de la feutrine. J'ai donc réalisé, en prévision d'Halloween, une maison de sorcière !




1. Matériel

- feutrine souple : 5 couleurs différentes coordonnées
- fil DMC (du mouliné spécial 25) : 5 couleurs différentes (dont les coloris iront ton sur ton avec les couleurs choisies pour les feutrines)
- papier lanterne ou dupolyphane (matériau utilisé pour réaliser des abat-jours, on en trouve dans les magasins de loisir créatifs)
- paire de ciseaux
- aiguilles
- épingles
- cutter
- papier et crayon à papier
- pistolet à colle chaude

2. Réalisation

Dans un premier temps, réaliser le patron pour la partie cylindrique de la maison et le disposer sur un morceau de feutrine : découper le contour puis la porte et la fenêtre à l'aide d'une paire de ciseaux ou d'un cutter (pour les parties à évider un cutter avec une lame qui coupe bien donnera un meilleur rendu)


Je me suis finalement rendue compte que garder les croisillons de la fenêtre sur le cylindre était inutile, je les ai donc supprimés.


Réaliser ensuite le contour de la fenêtre en utilisant le même patron


Le diamètre intérieur du cercle violet doit être légèrement plus petit que le diamètre du trou qui sert de fenêtre sur la partie orange. En effet lorsque l'on posera la partie violette, aucune feutrine orange ne devra dépasser.


Coudre la feutrine violette sur le feutrine orange au point de piqure (ici) en utilisant un fil ton sur ton et uniquement 2 des fils sur les 6.

Découper la porte dans de la feutrine de la même couleur que celle de la fenêtre. Pour le gabarit de la porte j'ai repris le papier découpé dans mon premier patron. Une fois le patron disposé sur la feutrine, dessiner le contour plus large, puis des volutes. Découper ensuite l'ensemble à l'aide d'une paire de ciseaux de précision. A l'aide d'un cutter, découper une ouverture verticale au centre de la porte puis un arrondi (préalablement dessiné au stylo, voir photo en bas à gauche). La porte ainsi posée peut être ouverte.


Coudre la porte sur la partie orange à l'aide du point de piqure (toujours en n'utilisant que 2 des fils sur les 6)


Puis coudre les volutes au point invisible. Il s'agit de piquer sur l'envers avec un fil de couleur identique à l'élément cousu (j'ai ici pris un fil violet puisque mes volutes sont violettes), de piquer sur l'envers du travail en ne prenant avec l'aiguille qu'une partie de la volute pour qu'elle soit bien fixée au support sans que le fil ne se voit.


Il est possible de décorer la porte. J'ai choisi de coudre au point de piqure, avec un fil qui n'est pas ton sur ton, le contour de la porte et de découper une petite serrure que j'ai cousue au point invisible. Voici le résultat obtenu :


Afin de laisser passer la lumière j'ai finalement choisi de coudre la battant gauche de la porte afin qu'il reste bien ouvert :


Dessiner sur l'envers du travail,  à l'aide d'un crayon, les tiges de la fleur, à droite de la porte  puis coudre les tiges au point de piqure toujours sur l'envers de travail :


Voici le rendu sur l'endroit :


Puis réaliser, au bout des différentes tiges, des fleurs, à l'aide de cercles de feutrine cousus. Pour mes gabarits, j'ai utilisé des bouchons de différentes tailles. En voici quelques exemples détaillés :


Réaliser le champignon qui sera ensuite cousu à gauche de la porte. Découper le pied et la collerette puis les coudre au point invisible. Pour donner un peu de volume au champignon superposer légèrement les deux pièces l'une sur l'autre :


Découper ensuite le chapeau du champignon dans une feutrine de couleur différente. Découper également de petits disques de feutrine et, cette fois-ci, les coller à la colle chaude sur le chapeau. Enfin, coudre le champignon au point invisible sur la feutrine orange, à gauche de la porte.


En haut, à gauche de la porte, coudre au point de piqure une toile d'araignée et coller à la colle chaude une araignée préalablement découpée dans de la feutrine.


Le cylindre de feutrine orange peut-être à présent fermé. Pour cela, superposer légèrement les deux bords et coudre au point invisible.



Découper dans de la feutrine violette, ce qui constituera le toit de la maison en le proportionnant par rapport à la hauteur du cylindre de feutrine orange.


J'ai laissé environ 2 cm sous le triangle de feutrine qui sera à découper ultérieurement pour créer une découpe fantaisie.

Fermer le toit en cousant la feutrine bord à bord au point de feston surjeté (ici), sur le même principe que sur la photo ci-dessous. J'ai opté ici pour un fil ton sur ton afin que cette couture soit la plus discrète possible.


Attention : commencer à coudre au niveau des flèches noires, le surplus de feutrine sera découpé par la suite.


Découper ensuite le surplus de tissu en formant des vagues puis coudre tout autour, à quelques millimètres du bord, au point de piqure avec un fil de couleur différente afin de créer une fantaisie.


Découper deux morceaux de feutrine en forme de feuille et les coudre l'un sur l'autre au point de piqure :


Prendre un morceau de fil DMC (la totalité cette fois et pas seulement 2 fils comme pour le reste du travail), faire un noeud au bout et passer l'aiguille par le haut du toit puis au travers de la feuille. Fabriquer au total 4 feuilles de couleurs différentes :


Découper dans le toit un cercle et procéder comme pour la fenêtre du cylindre. Voici le résultat obtenu (le toit est ici volontairement tordu, c'est une maison de sorcière quand même !) :
 
 
Réaliser ensuite ce qui servira à entourer la base du cylindre. Pour cela, couper 2 rectangles de feutrine de couleurs différentes et y faire des découpes fantaisie
 

 
Coudre, à la base du cylindre, la feutrine verte. Elle doit dépasser du cylindre puisqu'elle sera ensuite repliée. Faire une encoche avec une paire de ciseaux au niveau du champignon :
 
 
Puis coudre, par dessus, la feutrine violette, au point invisible cette fois. Elle doit, elle aussi dépasser du cylindre. Voici le résultat obtenu :
 
 
 
Poser ou coudre le toit (au point invisible) sur le cylindre.
 
J'ai pour l'instant utilisé du papier lanterne. Pour cela, découper un cylindre légèrement inférieur au diamètre de celui de la maison, puis le glisser à l'intérieur après l'avoir collé au scotch. Pour la fenêtre du toit découper un cercle de papier lanterne, de diamètre légèrement supérieur et le fixer à l'intérieur du toit. Mais, pas totalement satisfaite du résultat, j'ai finalement trouvé une solution bien plus appropriée, du polyphane (un matériau rigide, qui laisse passer la lumière et qui est utilisé pour faire les abat-jours. On le trouve en magasin de loisirs créatifs), qui aura en plus l'avantage de rigidifier la structure.
 
Eclairer la maison à l'aide d'u bougie à LED, il est évident qu'une bougie traditionnelle ne conviendrait absolument pas ici ^_^
 
Bonne réalisation !


1 commentaire: