dimanche 4 octobre 2015

Arts plastiques, toujours !

Les Arts Plastiques occupent toujours beaucoup de place dans le quotidien de mes Louveteaux, je vous propose donc un nouvel article sur le sujet.
 

1. Le modelage

En matière de modelage, j'ai souvent recours aux invitations (plus communément appelées provocations), à savoir que je mets à disposition de Grand Louveteau de la pâte à modeler accompagnée d'instruments, de loose parts (chers à la pédagogie Reggio). L'ensemble est généralement disposé sur sa "petite table" ou sur une table plus en hauteur et moins accessible si Petit Louveteau et ses petites mains exploratrices se trouvent dans les parages ^_^ J'attends ensuite de voir si mon Grand Louveteau va ou non "accrocher". Il est extrêmement rare qu'il n'en fasse aucun cas, mais il arrive parfois qu'il s'y intéresse quelques minutes à peine. J'aime être à ses côtés, mais je n'interviens pas de mon propre chef. Il arrive par contre assez régulièrement que mon petit bonhomme me fasse participer, soit pour l'aider, soit comme cobaye (la pâte à modeler devient très souvent nourriture) ou carrément participer, dans ce cas je fais en sorte qu'il me donne ses directives.

Pour cette invitation : pâte à modeler et bois flotté. Alors, je ne me suis pas encore lancée dans la pâte à modeler maison, je n'ai pas encore pris le temps mais je vais certainement tenter prochainement pour pouvoir la proposer à Petit Louveteau qui est encore en pleine phase buccale.


Pâte à modeler et bois blotté
Pâte à modeler et bois flotté (Septembre 2015)

Bienvenues au goûter d'anniversaire de Jojo !


Autre invitation : pâte à modeler, pics en bois et punaises. Il semble que nous soyons en présence d'un OVNI !



Pâte à modeler, punaises et pics en bois
Pâte à modeler, punaises et pics en bois, (Juillet 2015)

2. La drawing gum

Voici un grand classique des écoles maternelles : la drawing gum ou gomme à masquer (j'utilise celle de chez Pébéo mais de nombreuses marques en commercialisent). Le principe est assez simple, à l'aide d'un coton-tige (ou d'un pinceau mais alors préalablement savonné et non rincé sinon il sera bon à mettre à la poubelle !) on applique sur une feuille claire la gomme à masquer. Comme elle est bleutée l'enfant voit bien où il en applique. Après avoir laissé sécher Grand Louveteau a peint à l'encre sa feuille, puis a laissé sécher à nouveau. Une fois l'encre bien sèche, avec ses doigts il a frotté la gomme à masquer, laissant apparaître des zones de blanc, la drawing-gum ayant empêché l'encre d'imprégner le papier.
 
 
Drawing gum et encres, Canson A4 (Septembre 2015)

3. Les encres

Toujours avec les encres Colorex de Pébéo avec lesquelles Grand Louveteau aime beaucoup travailler, et cette fois-ci, avec ... du gros sel.
Grand Louveteau a librement peint et dès le dessin terminé l'a, en partie, recouvert de gros sel. Pour que l'effet soit bien visible il faut mettre le gros sel rapidement et ne le retirer que lorsque les encres sont totalement sèches.


Encres et sel, Canson A4 (Septembre 2015)

Ce premier essai n'a été que moyennement concluant, la feuille de Canson n'étant certainement pas assez imbibée d'encre.

Nous avions un petit cadeau à envoyer et j'ai proposé à Grand Louveteau de décorer un sac en papier dans lequel nous glisserions le petit présent. Sur l'une des faces je lui ai proposé de réutiliser la même technique :

Encres Pébéo bleu, bleu et noir, gros sel, sac en papier blanc (Octobre2015)

Puis sur l'autre face voici le matériel et le médium proposé.
- Tu veux quelles couleurs pour les encres ?"
- Du bleu Maman, que du bleu !"





Des flacons d'encre et une paille plus tard :

Encres Pébéo, paille, sac en papier (Octobre 2015) 
 
Bilan : il a trouvé ça très amusant comme technique mais il faut du souffle et au bout d'un moment il m'a dit : "J'arrête Maman, c'est trop duuuuuuur !"

4. Peindre sur des volumes

Toujours dans l'idée de varier les supports, j'ai proposé à Grand Louveteau plusieurs objets, afin qu'il peigne aussi sur des volumes. Avec la séance de peinture sur miroir (ici), ce sont les activités qui ont le plus captivées mon Loulou.
Pour sa première séance, un carton de récupération que j'ai dans mes stocks et qui doit servir très prochainement à envoyer un colis.


Gouache, pinceaux, rouleau, carton (Octobre 2015)

- "Oh mais il n'y a plus rien à peindre :-("
- Tu peux peindre l'intérieur si tu veux.

Le lendemain, autre séance, autre support en volume : une boîte à œufs.

Pinceau, gouache, boîte à œufs (Octobre 2015)

Ce jour là, la séance a pris une tournure disons, ... inattendue !!! Il semblerait que les assiettes pleines de peinture à même le sol, aient été très tentantes pour les petits pieds de mon Louveteau qui s'est beaucoup amusé ^_^


Il est quand même resté sur la bâche. Ouf ! Enfin jusqu'à ce que je lui dise "Allez on va à la douche ! Très obéissant, il a filé tout droit vers la salle de bain ! Arff



5. La "peinture" maison

Comme son nom ne l'indique absolument pas, cette partie de l'article va traiter de peinture sans peinture !!!
L'idée de départ est partie d'un constat : nous étions en vacances (absolument pas prévues, mais je vous passe les détails) chez mes parents et je n'avais absolument aucun médium pour PEINDRE et évidemment un matin, Grand Louveteau a eu envie de peindre ^_^ Séquence je sors mon chapeau magique et je trouve une solution (bah oui nous les mamans, c'est bien connu, nous sommes toutes des magiciennes !). Pour être honnête, l'idée ne vient pas de moi et a été prise ici. J'y ai quand même mis mon petit grain de sel en proposant à Grand Louveteau différentes nuances de peinture au thé. Il est bon de savoir qu'il ne faut pas hésiter sur la quantité de thé et bien bien le faire infuser. On a profité de la préparation pour faire quelques transvasements avec une seringue et ainsi préparer plusieurs tasses avec des thés plus ou moins infusés. J'ai ensuite proposé à mon Loulou de classer les teintes de thé de la plus foncée à la plus claire, il ne les a pas classées correctement du premier coup mais une fois les tasses alignées, il s'est autocorrigé. Je n'ai pas eu le droit de prendre de photo de l'œuvre terminée "Non Maman ce n'est pas sec, tu prendras une photo demain". Ok, j'ai respecté et redemandé le lendemain.


J'ai finalement eu le droit de photographier les œuvres au thé, celle réalisée la veille et une seconde. Il a été décidé en accord avec mon Grand Louveteau que nous utiliserions la première pour servir "d'encadrement" à la seconde ! Oh et en plus, les œuvres sentent bon, j'avais choisi un thé noir parfumé !

Thé noir infusé, pinceau, feuille A4 100g et Canson 180 g 24*32cm
(Juillet 2015)

Puis nouvelle séance de "peinture" (A PROPOSER IMPERATIVEMENT A L'HEURE DU GOÜTER ^_^) avec du chocolat fondu et cette fois-ci pour mes deux Louveteaux. Si Grand Louveteau savait qu'il s'agissait de chocolat, il n'en était rien pour Petit Louveteau (qui n'avait eu l'occasion d'en goûter que sous forme de gâteau pour son anniversaire). Lui qui ne met jamais la peinture à la bouche n'a pourtant pas trainé à le faire avec le chocolat, très vite suivi par son grand-frère qui s'est dit si mon frère le fait pourquoi pas moi !!!



Chocolat fondu, doigts, doigts et fourchette, Canson A3 (Septembre 2015)

5. Les collages

Nous avons maintenant un joli échantillon de Masking Tape (ruban adhésif fantaisie) que nous utilisons depuis de longs mois maintenant pour des collages. Découper des morceaux de scotch n'est pas si simple que cela pour les mains de nos Louveteaux, c'est donc un très bon exercice pour les apprentis utilisateurs de ciseaux. Disposer des bandes plus ou moins longues sur une feuille de papier est, pour les plus jeunes, tout aussi complexe. Cette activité, a été très réclamée par Grand Louveteau puis totalement délaissée pour finalement revenir au goût du jour.


Masking Tape, Papier Canson noir,
sytlo doré et argenté, Bristol blanc A5
(Décembre 2015)

Voici le premier collage avec du Masking Tape réalisé par Grand Louveteau, carte offerte à sa maîtresse pour les fêtes de fin d'année, ma seule intervention dans ce travail, le découpage de la silhouette du sapin. J'ai le souvenir que les morceaux de scotch avaient tendance à un peu dépasser de l'espace feuille, pas satisfait, il les décollait et recommençait.

Puis je lui ai proposé des formats plus grands et donc, pour Grand Louveteau, la tentation de découper des morceaux de Masking Tape plus longs, difficiles à positionner pour des petites mains ^_^


Masking Tape, Papier de couleur A4 120g (Mars 2015)

Les collages avec différents matériaux sont aussi très intéressants. J'utilise généralement un plateau tournant avec différents récipients dans lesquels sont placés le matériel et les éléments à coller. Celui-ci a été réalisé pour une de nos petites voisines. Elle lui avait donné un de ses dessins et voulait à son tour lui offrir quelque chose. Je lui avais donc proposé de lui demander quelles couleurs elle aimait et nous avons cherché dans la maison ce qu'il pourrait utiliser comme éléments (une sorte de chasse aux couleurs !)




Masking Tape, plumes, papier et perforatrice, papier A4 couleur (Juin 2015)

Il arrive également que pour réaliser certains collages, je propose à Grand Louveteau de réutiliser certaines de ses œuvres. Pour le collage qui suit il a réutilisé l'œuvre ci-dessous et utilisé des grandes perforatrices .



Encres au pinceau, Canson A3 (avril 2015)

Collage et craies grasses, perforatrices carrée et ronde (Juin 2015)

Puis Grand Louveteau a récemment réalisé un collage en 3D. Nous constituions depuis environ 2/3 mois une collection de bouchons dans l'idée d'en faire un jour quelque chose. Comme j'avais depuis un moment en tête d'initier Grand Louveteau à la manipulation du pistolet à colle chaude, j'ai trouvé que les bouchons étaient parfaits pour cela. Ils sont de préhension facile et suffisamment larges pour éviter que la colle brulante ne vienne se coller sur ses petits doigts. Il a d'abord disposé les bouchons comme il le souhaitait sur l'ensemble de la feuille. D'abord "que du bleu" m'a-t-il dit. Tri des bouchons bleus d'un côté et les autres couleurs de l'autre. Puis il a finalement changé d'avis et a jouté quelques bouchons orange, verts, rouges, ...
Il a été très prudent avec le pistolet à colle mais l'utilisation demande une certaine force, l'œuvre a donc été réalisée en plusieurs fois !



Bouchons de bouteille et pistolet à colle, Canson A4 noir (Septembre2015)
Mon prochain défi l'argile, que je n'ai pas encore osé proposer à mes Louveteaux ! Je vous tiendrai au courant ^_^
 
 

2 commentaires:

  1. GENIAAAAAAAL!! Et juste-a-temps pour l'hiver! :D une fois revenus des vacances je me boute aux arts plastiques!
    mom cookie fait trois ans en Janvier; peut etre pas encore la pistole-a-silicone..ou si?
    (wow ca fait quelqu'an que je ne pense pas en Francais.. Quinze?? Je suis vieille!!! D: :P)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre commentaire plein d'énergie :-) Je suis ravie que nos activités vous inspirent ! Pour le pistolet à colle vous pouvez lui proposer de coller de gros éléments pour éviter tout risque mais c'est vous qui le sentez si votre enfant est prêt ou pas !

      Supprimer