samedi 17 septembre 2016

Nos sorties nature #1 : la fête de l'automne de l'Iloz

Voici une nouvelle série d'articles pour le blog qui vient de voir le jour : nos sorties nature. Evidemment, les promenades dans la nature nous ne manquons pas d'en faire, mais je vous parlerai ici de nos sorties disons "éducatives", que ce soit un atelier réalisé dans le cadre d'une sortie avec notre groupe non-sco, de sorties encadrées par un animateur que nous ferons tous les 4 ou encore de sorties familiales tout simplement, dans la forêt ou ailleurs.

Pour ce premier article, je vous propose donc un petit compte-rendu en images, accompagné de quelques explications (ah non je ne peux pas m'empêcher d'écrire quelques lignes quand même 😉) de notre sortie du jour à la fête de l'automne de l'Iloz.

L'Iloz, késako ?

L'Iloz est un espace constitué de jardins et d'un centre d'exposition, dédié à la découverte de l'environnement au cœur du fleuve Rhône. C'est la première fois que nous nous y rendons, mais ce ne sera pas la dernière puisque, chaque mois, les enfants ont un atelier programmé avec leurs copains non-sco. J'aurais donc très certainement l'occasion de vous en reparler.

Aujourd'hui, n'hésitant pas à affronter les premières températures fraîches de ce mois de septembre (nous avons quand même perdu 15 ° en 3 jours, c'est un peu rude pour moi !), nous nous sommes donc rendus près du lac de Miribel Jonage pour découvrir cette fameuse fête.

Nous avons commencé par découvrir deux salles remplies de jeux en bois aux tailles parfois impressionnantes. Magique pour les Louveteaux.

Le célèbre arbre à billes musical :


et sa version XXL !


Des jeux de construction en bois :




Et des jeux de construction en pierre, magique :

A gauche, la Grande Muraille de Chine

Et des jeux qui font rêver...


Message personnel (le destinataire se reconnaîtra 😉) : avec les Louveteaux nous imaginons très bien notre splendide collection de cubes Waldorf agrémentée d'un jolie maison à assembler !

Des jeux de société aux dimensions surréalistes !


Des jeux d'adresse :


Je vous l'accorde ce n'est pas la partie la plus "nature" de l'article mais franchement rien que pour ces moments de jeu, nous ne regrettons pas notre journée !

Après un petit pique-nique, nous avons découvert l'un des premiers ateliers proposés : "Les sociétés de fourmis, une citoyenneté d'insectes ?", proposé par la boîte à fourmis.

Nous avons d'abord observé le cycle de vie des fourmis grâce à des figurines et constaté qu'il était similaire à celui des abeilles : œuf, larve, nymphe puis fourmi. 

Dans un second temps, nous avons observé une fourmilière pour en comprendre le fonctionnement :

- nous avons cherché la reine. Nos premières tentatives ont été un échec, nous l'avons confondue avec les fourmis soldats. Plus grosses que les autres fourmis de la colonie, elles ont pour rôle de défendre la fourmilière et d'attaquer les ennemis


- nous avons observé ce qui se passe dans les différentes chambres de la fourmilière. Nous avons regardé les fourmis nourricières s'occuper des œufs et nourrir les larves. Les fourmis ouvrières, elles, œuvrent, soit à l'intérieur, soit à l'extérieur de la fourmilière. Dans les faits, les fourmis soldats et les fourmis nourricières sont également des ouvrières, mais leur rôle est spécifique

 
Nous avons pu poser toutes sortes de questions à l'animateur, notamment sur leur régime alimentaire, leur durée de vie. Nous sommes à présent incollables !
 
Pour clore l'animation Grand Louveteau a pu observer des fourmis vivantes à l'aide d'un microscope : il vous le garantit, 6 pattes, ce sont bien des insectes !
 

Au cours de l'atelier suivant, "Le Rhône n'est pas un long fleuve tranquille", l'animatrice nous a expliqué que le Rhône est "malade". Lui qui alimente Lyon et son agglomération en haut potable, ce qui en fait un fait "camarade bien utile au quotidien", doit en effet subir d'importants travaux de rénovation sur l'un de ses canaux. Les enfants ont donc réalisé des drapeaux en soutien au Rhône.
 
 
Le dernier atelier auquel nous avons participé et que j'attendais avec impatience était un atelier de teintures végétales.
 
 
Après une explication très détaillée de l'animatrice sur les différents éléments végétaux que l'on peut utiliser pour faire des encres végétales (racines, feuilles, fleurs, fruits, graines, ...), Grand Louveteau et moi avons tous les deux fabriqué une encre végétale de couleur orange, en réalisant toutes les étapes :
 
- cueillette de fleurs de cosmos dans le jardin de l'Iloz. La fleur uniquement, pour obtenir une encre de couleur orange
 

-  préparation d'un tant pour tant de fleurs bien tassées et d'eau dans une casserole


- cuisson pendant 15 minutes environ

 
 
- passage de la décoction au tamis
 
 
- adjonction de carbonate de sodium
 
 
 - peinture avec l'encre que nous avons fabriquée
 
 
et d'autres encres, fabriquées par les autres participants à l'atelier
 

 


3 commentaires:

  1. Rhaaaaa je suis contente que vous vous soyez éclatés ! L'an prochain la mini sera plus grande et donc moins fragile... Et on sera là aussi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui on a passé une super journée, ça vous aurait plu :-)

      Supprimer
  2. Merci pour ce partage. Je viens de le relayer ici : http://apprendreavecbonheur.blogspot.fr/2017/05/quand-les-non-scos-se-retrouvent.html#more
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer