vendredi 3 août 2018

Entrée en géométrie avec les solides géométriques bleus

Depuis plusieurs mois maintenant les Louveteaux travaillent avec les solides géométriques. Un matériel sensoriel à souhait qui permet de faire entrer l'enfant dans la géométrie en 3D. Voici un petite récapitulatif du travail des Louveteaux. Ils n'en sont pas au même stade, j'ai donc illustré l'article avec les photos qui me permettaient d'illustrer les différentes étapes de ma progression.

Nous commençons donc par une découverte purement sensorielle. Il s'agit, à ce stade, pour l'enfant de découvrir les solides. Par le toucher il appréhende les différentes formes, mais aussi les concepts d'arrête et de sommet. Il assimile, s'imprègne.


Petit Louveteau poursuit son exploration libre, les yeux bandés cette fois. A ce stade, je ne nomme toujours pas les solides.

vendredi 29 juin 2018

Rallye-lecture contes du Père Castor

Un petit article un peu inhabituel car très scolaire mais vu le temps que j'ai passé à concevoir ces rallyes je trouve dommage qu'ils ne servent qu'à mes enfants.
Je voulais faire découvrir à mon Grand Louveteau les contes classiques mais pas n'importe quelle version, donc comme l'indique le titre j'ai pris les contes du Père Castor. Ils sont très faciles à se procurer, que ce soit en bibliothèque ou en librairie, et j'aime beaucoup le petit côté un peu désuet des illustrations, même si certains sont disponibles dans des versions plus modernes, et les textes sont assez respectueux des versions originales. Vous ne trouverez que deux exceptions : Boucle d'Or et les trois ours et Les musiciens de Breme dont les éditions utilisées pour concevoir les ralllyes-lecture sont celles de l'Ecole des Loisirs, car j'aime beaucoup le travail de Gerda Müller.
Les rallyes sont numérotés et classés par degré de difficulté de lecture des textes. Il y a aussi une possibilité de marquer le nombre de bonnes réponses. Grand Louveteau aime marquer son nombre de points !

Je vais mettre les rallyes en ligne au fur et à mesure. En voici d'ores et déjà quelques uns.
Chaque rallye est également accompagné d'une auto-correction.


mercredi 6 juin 2018

Phrases autour des mois de l'année

Je poursuis avec Grand Louveteau le travail d'éducation cosmique autour du temps cyclique. Je vous parlais déjà ICI de l'utilisation de la chaîne de l'année et du petit jeu que j'avais créé. En ce moment nous nous concentrons sur la découverte des mois de l'année : leur positionnement dans l'année et les saisons et de ce fait, leur ordre d'enchaînement. Mais pour que ce travail fasse plus de sens, je tâche de les encrer dans une réalité qui parle à Grand Louveteau : les fêtes évidemment mais également les changements qui s'opèrent dans la nature et auxquels les enfants sont souvent très sensibles.
Armés de notre tapis des saisons, de notre chaîne de l'année, nous nous sommes donc penchés sur les mois. Tout un système de code couleur permet à l'enfant de placer les mois dans le bon ordre sans risque de se tromper. Ce travail a donc été mené seul par mon Louveteau. Je lui ai ensuite fourni des petites phrases qu'il a utilisées de deux façons différentes.

mardi 27 février 2018

De l'écriture à la lecture en cursive

Comme beaucoup d’entre vous le savent, nous (Anaïs du Blog Montessori mais pas que, Crhstine Nougarolles, Concept Krysalide et moi-même) avons récemment publié une collection de livres aux éditions Larousse intitulée « Mes premières lectures Montessori ». Parmi les nombreux retours que nous avons eus ainsi que les commentaires que nous avons pu lire, une question revient souvent :
 
Pourquoi proposer des histoires en écriture cursive et non en script ?
 
27845923_1906805682966978_22270355_o.jpg
 
Il est vrai que quasiment 100 % des livres que nous sommes amenés à lire au cours de notre vie sont écrits en script. Or les livres « Mes premières lectures Montessori » sont destinés aux lecteurs débutants. Et c’est bien sur cette affirmation que se base tout notre argumentaire : des lecteurs débutants pour qui nous avons voulu lever toute difficulté afin de les introduire individuellement. Ainsi cette collection constitue un véritable outil progressif visant à amener le lecteur en herbe vers une lecture et une compréhension fluides.
Nous, les auteurs, avons déjà expliqué partiellement notre choix du cursif dans l’introduction des livres mais il nous semblait opportun de répondre plus en profondeur à cette question. (1000 mots de plus)